La chirurgie robotique, vue par un chirurgien, notre ami François PECOUX

L’hopital de Roubaix s’est doté d’un robot chirurgical, Da Vinci X, le 116ème installé en France. Il n’en existe que quatre dans la métropole lilloise : le CHRU de Lille, le Centre Oscar Lambret, l’Hôpital privé La Louvière et désormais le CH de Roubaix. Arras et Valenciennes en possèdent un également.

Le robot a été créé par l’armée américaine, les médecins étant très éloignés des champs de bataille. Aujourd’hui il est tombé dans le domaine public mais son prix reste faramineux, 1,2 million d’€ et 2000€ par intervention.
A noter que les Américains opèrent à 80% avec robot

« Cette nouvelle technique chirurgicale est une extension de la cœlioscopie. Assis devant une console près du patient, le chirurgien contrôle quatre bras articulés, avec des instruments interchangeables à l’extrémité (pinces bipolaires, écarteurs, porte-aiguilles…) dont une caméra HD, offrant une liberté de mouvement à 360 degrés. Outre la vision 3D, le chirurgien gagne en précision et en rapidité notamment grâce à une filtration des tremblements sur cet appareil. Autres avantages, le robot chirurgical permet de réaliser des opérations de manière moins invasive et de diminuer les saignements, les douleurs et complications post-opératoires ainsi que la durée d’hospitalisation des patients par rapport à la chirurgie ouverte conventionnelle. Les disciplines concernées à Roubaix sont la chirurgie urologique, la chirurgie gynécologique, la chirurgie viscérale et digestive ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *