Brève de Jean Bourez
8 octobre 2018
Présentation du Mentorat par Charlotte Leroy
8 octobre 2018

La commission « Solidarité » présentée par Guillaume Lombard

Il a déjà eu l’occasion à plusieurs reprises de présenter les « Lettres de mon musée »:projet mené avec Paul Dupont, Jean Bourez, Philippe Wilhelem et Jean-Edouard Péru. Chacun est invité le 13 octobre après-midi, à prendre connaissance du résultat de cette action :
Des associations luttant contre l’illettrismeaccompagnent 100 personnes volontaires qui s’exprimeront sur 5 œuvres exposées en un mot, ou une phrase. Il s’agit de La clé, l’UFJ, STARTER, l’AREFEP, AGIR ABCD, AÏDA, FCP, SOLFA, ANLCI, APPLI, CIMADE, Culture et liberté et les centres sociaux 

  • Les œuvres nommées dans le bulletin du 18 septembre,
  • 2 artistes synthétiseront tout ce travail : Dimitri Mallet, qui a une formation d’architecte.

Il est célèbre par son œuvre l’heure bleue Il s’agit d’une salle a priori vide de tout objet d’art qui, au contact d’un public attentionné,
patient et discipliné une minute durant, deviendra bleue.

Et Samira El Ayachi, lilloise, qui a été élève au lycée Faidherbe.

Elle est écrivain, auteure de «la vie rêvée de mademoiselle S.», publié chez Sarbacane, éditeur jeunesse.
En résidence aux Maisons Daura cet automne, Samira el Ayachi a choisi un nouveau format : des petits textes qu’elle écrit à partir d’objets récupérés chez l’habitant.

C’est ainsi que ces deux artistes vont créer des œuvres en direct, à partir des productions de ceux qui se seront exprimés quelques jours avant.

Guillaume est fier de dire que notre club est à l’origine de ce projet, puis le musée a largement pris le relais, et aujourd’hui en est le leadership. Notre rôle aujourd’hui est de l’accompagner et surtout d’être présent ce 13 octobre. Un cocktail pour une 100ede personnes sera servi en fin d’après-midi et chacun d’ente nous est convié à faire une pâtisserie ou tout autre dessert sucré.

C’est une opération reconductible, car non seulement nous avons passé une convention de partenariat avec le musée mais désormais notre club est mécène à hauteur de 3 000€. Plus tard nous pourrons faire une visite privée des lieux.

Guillaume revient sur la soirée du mardi 25 septembre qui est l’illustration même de notre investissement dans les actions sociales que nous menons, sans oublier celles de la Rotary Golf et des soirées œnologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *