La Fondation du Rotary International fête ses cent ans en cette année 2017 et le Rotary Club de Lille atteint dans le même temps l’âge vénérable de 90 ans puisqu’il a été créé en 1927.Une grande fête familiale s’imposait donc pour marquer ce double anniversaire et elle a eu pour cadre les paysages champêtres de l’Avesnois, petite enclave située au sud-est du département du Nord, adossée aux contreforts des Ardennes et à la frontière belge.

On pouvait légitimement s’interroger sur le choix du président du club lillois, André Soleau, d’inviter à la table  des convives les clubs contact de Folkestone (Ang), Cologne (All.) et Liège  (Belg.), en s’appuyant sur la traditionnelle quadrangulaire,qui réunit chaque année les quatre clubs,pour délocaliser l’évènement à plus de 100 km de Lille. Et, histoire de semer un peu  plus la confusion dans les esprits cartésiens, pourquoi hésiter à y ajouter un invité d’honneur, en l’occurrence le président du Rotary International 2016/2017 et futur président de la Fondation, l’Américain du Tennessee, John Germ.

Ce pari audacieux, lancé  avec la complicité  d’un ancien gouverneur du district 1670, Jean-Noël Hannecart, a été gagné. Non seulement John Germ, accompagné de son épouse Judy, a passé une semaine dans le Nord mais la quadrangulaire des 6, 7 et 8 octobre derniers, en Avesnois, a battu tous les records de participation, avec plus de 130 rotariens présents.

Ainsi, mardi 3 octobre 2017,  dans le cadre de sa réunion statutaire, le club reçoit John Germ qui prend connaissance, de la bouche même de chacun des membres du Comité les actions de solidarité  que nous menons.

IMG_0722 IMG_0719 IMG_0717 IMG_0716

Le lendemain il a rencontré les rotariens et les rotaractiens de la région au cours d’une conférence de presse, donnée à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille.

IMG_0767 IMG_0766 IMG_0763 IMG_0761 IMG_0759

Jeudi, après une visite particulièrement intéressante de la citadelle de Lille, accueilli par les généraux Thierry Corbet et Gert-Johannes Hagemann qui dirigent le corps de réaction rapide, dans le cadre de l’Otan, et un arrêt à la maison natale du Général de Gaulle, John Germ se donna le temps d’une visite au Musée des Beaux Arts de la Métropole, sous la conduite de Jean Bourez, pour rencontrer notamment le tableau figurant  AMERIGO Vespoutchi, navigateur au service du royaume du Portugal et de la couronne de Castille, qui donna son nom « AMERCA » au nouveau monde découvert entre autre par Christophe Colomb.

Protocole oblige, une spécialité gourmande de la ville lui était offerte par la Maire de Lille, Martine Aubry

IMG_0769

Son périple Lillois se poursuit par une interview en direct dans les studios de la télévision régionale WEO, avec la complicité bienveillante de Mickaël Soleau par la traduction.

IMG_0771 IMG_0770

Le vendredi  une matinée consacrée au golf sur le merveilleux parcours de Mormal,  dont le palmarès fut très partagé entre les 4 pays:

en Brut Homme :1er : Pierre-Etienne Allard (Lille) et en Brut Femme : 1ère : Hélène Lilien (Liège)

– en Net Homme :  1er : Pierre Etienne Allard, 2nd : Eric Carnois (Liège), 3ème : Marc Grondal (Liège,  4ème : Christian Krieglstein (Cologne)

– en Net Femme : 1ère : Ludivine Allard (Lille), 2nde : Judy Baker (Folkestone), 3ème : Hélène Lilien (Liège), 4ème : Christiane Claes (Liège)

MORMAL 25

MORMAL 25

Puis ce fut un premier pas vers la quadrangulaire pour un pot d’accueil à la brasserie historique de l’Abbaye Bénédictine du Cateau et une visite des installations ancestrales et goûter leur fleuron, « la VIVAT ».

L’occasion fut ainsi donnée à André de présenter nos amis Anglais, Allemands, Belges et Français à John Germ; Verre en main et croûton de maroilles préparés religieusement par la propriétaire des lieux Julie Butez, donnèrent le ton de la convivialité coutumière de cette région.

BRASSERIE-0108 BRASSERIE-0107 BRASSERIE-0103 BRASSERIE-0099 BRASSERIE-0097 BRASSERIE-0081 BRASSERIE-0063 BRASSERIE-0061 BRASSERIE-0060 BRASSERIE-0055 BRASSERIE-0051 BRASSERIE-0041 BRASSERIE-0038

Et ce fut l’arrivée chez l’enfant du Pays, Henri Matisse au Cateau; Musée créé en 1952 par le peintre lui-même avec une donation de 82 œuvres , laquelle fut suivie par une collection de 24 œuvres d’Auguste Herbin. En 2008 le musée reçoit aussi la donation Tériade constituée notamment de tableaux de Pablo Picasso, Marc Chagall, Joan Miro, Georges Rouault, Fernand Léger et Albert Giacometti.

Nous y sommes accueillis par la Directrice Claudine Grammont, les guides qui vont accompagner les 5 groupes et Sylvie Clerc, Conseillère Départementale qui représente le Président du Conseil Départemental, Jean -René Lecerf. Ses paroles de bienvenue expriment à la fois un remerciement d’avoir choisi l’Avesnois – on y sent poindre la fierté pour sa région – et l’espoir de nous y voir revenir :

« Votre souhait de venir à la découverte de l’Avesnois et du Cambrésis nous honorent et nous espérons très sincèrement qu’au fil de votre séjour vous garderez de belles images et de beaux souvenirs de ce territoire riche de son patrimoine historique, architectural, culturel et artistique que nous avons à cœur de valoriser.

 Pour la petite anecdote, dit-elle, j’ai moi-même eu la chance de représenter mon établissement scolaire il y a une 20e d’années, lors d’un concours d’éloquence initié par le Rotary club et j’en garde une formidable expérience qui, je pense, n’est pas sans lien avec le fait que je m’exprime devant vous ce soir.

Matisse260px-Le_cateau_cour_museeMUS MATISSE-0148 (4) IMG_6863 IMG_6859 IMG_6858

 

Le lendemain samedi 7 nous arrivons au MUSVERRE, entièrement revêtu de pierre bleue, musée-atelier départemental situé à Sars-Poteries, un écrin incroyable pour des œuvres non moins incroyables,qui possède la plus importante collection publique en France d’œuvres contemporaines en verre; Elle rassemble une centaine d’artistes internationaux représentés par plus de 550 sculptures et reçoit chaque année des étudiants de nombreux pays en résidence, .

IMG_0805MUS VERRE-0121MUS VERRE-0111

Riche de son sous-sol argileux et siliceux, Sars Poteries fut jusqu’au XIXème siècle la capitale industrielle du verre creux, qui produisait de la gobeleterie et il reste de cette époque les « bousillés », des objets de verre réalisés par les ouvriers pendant leur temps de pauses. Ils produisaient aussi des« épis de faîtage » qui soulignaient leur appartenance au métier de verrier  et faisaient office de paratonnerre ainsi que des « glettes » pour leurs enfants qui s’en servaient pour jouer à la marelle.

Nous y sommes accueillis par son conservateur Aude Cordonnier qui exprime son enthousiasme à la vue de ces collections exceptionnelles et  la qualité des œuvres présentées et notamment une nouvelle donation d’un collectionneur strasbourgeois riche de 84 pièces et inaugurée le jour même.

MUS VERRE-0012MUS VERRE-0181 MUS VERRE-0138 MUS VERRE-0137 MUS VERRE-0130 MUS VERRE-0119 MUS VERRE-0118 MUS VERRE-0113 MUS VERRE-0094 MUS VERRE-0091 MUS VERRE-0090 MUS VERRE-0083 (2) MUS VERRE-0073 MUS VERRE-0072 MUS VERRE-0070 MUS VERRE-0061 IMG_0841

Des objets merveilleux et des couleurs plein les yeux, nous nous dirigeons vers Liessies au Château de la Motte où nous attend un repas composé exclusivement de produits régionaux.

Chateau de la Motte 2017-07-09

Restaurés, nous partons vers Trélon à l’atelier-musée du verre où nous sommes reçus par un maître verrier qui nous conte le métier de souffleur de verre. Attentif à ses explications, John Germ se prête au jeu et s’initie à cette pratique…sous le crépitement des flashs. C’est ensuite au tour des 4 présidents de se servir d’un pochoir représentant la roue rotarienne et d’imprimer leur propre « glette ».

ECO VERRE-0128 ECO VERRE-0120 ECO VERRE-0110 ECO VERRE-0108 ECO VERRE-0106 ECO VERRE-0099 ECO VERRE-0093 ECO VERRE-0089 ECO VERRE-0057 ECO VERRE-0044 ECO VERRE-0041 ECO VERRE-0030 ECO VERRE-0028 ECO VERRE-0006

Nous quittons à regret ce magnifique site chargé d’histoire et nous arrivons à l’écomusée de Fourmies; Musée du textile et de la vie sociale. Sur une surface de 2.500 M2 sont rassemblés les éléments les plus significatifs de l’industrie du textile.

De nombreuses machines, toutes en bon état de marche, nous font découvrir l’évolution de cette industrie,malheureusement éteinte. Nous y voyons aussi, la reconstitution d’une salle de classe, d’une rue avec ses magasins d’antan, d’un estaminet, d’un intérieur ouvrier…

Et pendant ce temps, une assemblée des présidents et responsables de commissions internationales paraphent le nouvel accord entre nos 4 pays pour les 4 ans à venir, soulignant ainsi le désir de poursuivre ensemble nos actions vers les populations les plus démunis.

IMG_0903 IMG_0894

Pour rappel:

en 2013 Fournitures de 610 tables-bancs, de 72 latrines avec accompagnement de formation à l’hygiène pour les enseignants et les parents, à Niamey au niger.

en 2014, Réhabilitation de blocs pour le service d’Urgence et renouvellement de tout le réseau d’approvisionnement en eau, des sanitaires de la partie chirurgie de l’Hopital de Kinkole à Kinshsha en République Démocratique du Congo.

en 2015; Aider les personnes surendettées à sortir de cette situation par la mise en place d’une structure d’accompagnement, composée de professionnels et de bénévoles et cela pour l’est de Folkestone

en 2016; Achat et équipement d’une « halfway house » pour les enfants des rues et les aider à se reconstruire. Projet en partenariat avec l’association « alongside Afica » qui a construit le bâtiment. Et cela à Amasiko région de Kabale en Ouganda.

en 2017; Faciliter l’intégration de « primo arrivants » dans la vie socio-professionnelle dans les environs de Liège.

Deux belles surprises nous attendaient à la sortie de cet établissement;

  • Monsieur Wascat offrit à chacun, un sachet (écolo) avec la documentation indispensable pour bien comprendre l’Avesnois, et en cadeau, une « glette » et un « torchon » fabriqué sur l’une des vielles machines.
  • Une GENESTIN nous attendait sur le parvis et fit l’admiration de tous. De 1920 à 1929, Paul Génestin, constructeur automobile du Nord de la France, est reconnu pour ses voitures haut de gamme et sportives. Aujourd’hui, un projet, mené par 2 hommes, un peu philanthropes, mais passionnés tente de faire renaître cette marque.

IMG_0878

Et ce fut en clôture de la journée une soirée amicale au Carré des Saveurs de Maroilles. Espace événementiel intercommunal du pays de Mormal Un dîner s’offrit aux SOIREE GALA-0003130 convives, dîner composé par un traiteur de la ville, de produits régionaux et de maroilles bien entendu. Une superbe salle habillée de blanc et fleurie aux couleurs du Rotary international attend donc  tous les invités pour une soirée conviviale où l’amitié est au rendez-vous, où la joie et le plaisir sont de mise.La quadrangulaire prend ici  tout son sens dans le mélange de nos 4 clubs jumelés à chaque table, une belle occasion d’échanger. La langue n’est plus une barrière infranchissable !

SOIREE GALA-0020André accueille le Président du Conseil Départemental, Jean-René Lecerf et son épouse, ainsi qu’Alain Poyart, Président de la communauté de communes de l’Avesnois, ancien maire d’Avesnes, gentiment sollicité pour rejoindre le Rotary.

SOIREE GALA-0029Jean-René Lecerf manifeste son plaisir d’être parmi nous à l’ouverture de cette soirée et est lui-même très honoré de rencontrer John Germ et nos amis. Il préside le département du Nord depuis les dernières élections, département de 2 millions 600 000 habitants, le plus grand de France; Il salue vivement les compétences culturelles et sociales du Rotary à l’image de celles du département. Et il espère que cette quadrangulaire permettra aux Rotariens des clubs d’être des ambassadeurs enthousiastes de la région.

Thierry Marois qui officie, a le plaisir de solliciter Annie pour remettre un cadeau inattendu à John Germ : un épi de faîtage. Il sera probablement le seul aux USA à « pavoiser » son toit de cet objet insolite en verre. 

Il introduit avec solennité les interventions des 4 Présidents de la quadrangulaire et c’est André Soleau, Président du Rotary club de Lille qui prend le premier la parole avec émotion : ( vous trouverez les 4 discours dans des articles annexes)

SOIREE GALA-0093 SOIREE GALA-0087 SOIREE GALA-0086

La soirée est animée bénévolement par Pierre Theunis et Betty, Angelo et Jean-Paul, un groupe « rock and roll » dans tous les sens du terme. C’est Jean-Marie Leblanc, ancien Directeur du Tour de France, compagnon de route de Pierre et d’André qui a permis cette agréable et incomparable présence, de même qu’il nous a été d’une aide précieuse et constante pour l’élaboration de la quadrangulaire. Pour son investissement, Jean-Marie Leblanc reçoit en cadeau des mains d’Hélène Destaerke, un épi de faîtage.

Nous relatons ici, le geste sympathique et symbolique de nos amis Belges, par la voix du président de Liège qui accueille en qualité de membre d’honneur notre amiSOIREE GALA-0108 SOIREE GALA-0100

Jean Bourez; Ce dernier a bien entendu accepté cette délicate attention mais auparavant s’est tourné courtoisement vers Hélène Azéma pour obtenir son assentiment car notre regretté Albert était son prédécesseur.

SOIREE GALA-0111 SOIREE GALA-0074 SOIREE GALA-0070 SOIREE GALA-0069 SOIREE GALA-0067 SOIREE GALA-0061 SOIREE GALA-0060 SOIREE GALA-0059 SOIREE GALA-0055 SOIREE GALA-0047 SOIREE GALA-0043 SOIREE GALA-0041 SOIREE GALA-0018 SOIREE GALA-0015 SOIREE GALA-0014 SOIREE GALA-0013 SOIREE GALA-0011 SOIREE GALA-0008 SOIREE GALA-0007 SOIREE GALA-0006 SOIREE GALA-0005

John Germ prend alors la parole, tout d’abord pour des remerciements appuyés à Jean-Noël Hannecart, l’artisan de cette rencontre, et André Soleau pour cet  événement. Visionnaire est le mot phare de son intervention. Visionnaires sont les Rotariennes et Rotariens dans leur volonté d’éradiquer la polio puisqu’aujourd’hui restent 11 cas dans 3 pays après avoir lutté contre les 1000 cas par jour dans 120 pays., dans leur comportement pour l’amélioration du quotidien et visionnaire a été Bill Gates dans son formidable investissement financier avec le doublement des 50 millions de dollars. Visionnaire a été Paul Harris Fellow.

Il nous remercie tous du plus profond de son cœur pour tout ce que font les Rotariens envers l’humanité.

 

Dimanche 8; Un autre moment fort , très symbolique mais durable; la plantation de 2 arbres, un Tilleul et un Charme, sur le terrain du MUSVERRE. et ce sera le dernier discours d’André, pour se féliciter de ces journées extraordinaires et remercier chacun.

IMG_0937 IMG_0938 IMG_0940 IMG_0946 IMG_0948 IMG_0951 IMG_0953 IMG_0955 IMG_0958 IMG_0960 IMG_0963

« Chers amis,

Je ne vais pas pouvoir vous citer de peur d’oublier quelques personnalités, tant vous êtes nombreux à avoir répondu à notre invitation. Le terme amis a le mérite de vous englober tous dans les remerciements et surtout de coller parfaitement à l’esprit rotarien et à ce territoire de l’Avesnois si cher à mon cœur.

Un mot toutefois à l’attention de Monsieur  le Sous-Prefet d’Avesnes-sur-Helpe, Alexander Grimaud qui vient d’arriver dans notre belle  région. Et je ne peux m’empêcher à chaque fois qu’un grand serviteur de l’Etat est promu ici de penser à Claude Erignac que j’ai connu à mes débuts de journaliste ici.

Cette quadrangulaire que je ne crains pas de qualifier d’historique, grâce à la présence de John Germ et de son épouse Judy, s’achève aujourd’hui par une cérémonie particulièrement symbolique puisqu’il s’agit de planter deux arbres à l’intérieur de ce magnifique espace du MusVerre qui honore et perpétue la tradition du savoir-faire des verriers en Avesnois. Deux plaques en pierre bleue, l’âme de Wallers-en-Fagnes, gravées par l’un des derniers sculpteurs sur pierre, Guy Harbonnier présent pour l’événement et dont l’imagination débridée a parfois dépassé le cadre imparti. Le talent ne s’embarrasse pas de contrainte. Ces plaques, déposées à la fois par figure la plus emblématique du RI, John Germ et par les deux dernières recrues de notre club, Olivier Bedeleem et Pierre Etienne Allard rappelleront aux générations futures cette signature immuable du Rotary dont la devise est : Servir d’abord.

Il y aurait eu bien d’autres trésors à découvrir. Je pense au musée du Bois Joli à Felleries, au lac du Val Joly où l’on peut s’adonner à tous les plaisirs nautiques, à la ville d’Avesnes-sur-Helpe qui a accueilli non seulement Louis XIV mais aussi Napoléon 1er à la veille de Waterloo ; au Forum antique de Bavay, le plus grand forum romain découvert en France ; aux promenades bucoliques d’Aulnoye-Aymeries bordée par la forêt de Mormal et au chemin de halage où j’ai pu longer la Sambre en compagnie de Monsieur le Maire ; aux kiosques à musique et notamment celui  de Fontaine-au-Bois que Jean-Marie Leblanc a inauguré en tant qu’élu local et musicien. Je pense encore aux chapelles et oratoires, aux églises fortifiées, aux fortifications de Vauban notamment au Quesnoy.

Mais la liste est trop longue et vous êtes  condamnés à revenir. Vous apprécierez toujours le même accueil chaleureux, les mêmes cuisines savoureuses, les mêmes richesses dissimulées sous les frondaisons.

En attendant de vous revoir ici et bien entendu à Lille, je vais passer le relais à nos amis de Liège qui vont organiser la prochaine quadrangulaire et à qui nous avons adressé hier soir un petit clin d’œil avec un orchestre bien de chez eux, celui de l’excellent Pierre Theunis.

Mais avant de donner la parole à notre Gouverneur, Jacques Duval, qui nous fait l’amitié de se joindre à nous en compagnie de son épouse, je voudrais à nouveau remercier toutes les délégations pour la bonne ambiance qu’elles ont su créer tout au long de ces trois jours. Remercier à nouveau l’équipe qui a œuvré pendant un an pour la réussite de ce projet. Remercier encore Jean-René Lecerf, représenté par Mickael Hiraux, maire de Fourmies et conseiller départemental, nos deux présidents des intercommunalités, Jean-Luc Pérat et Alain Poyart.  Jean-Luc recevra le petit souvenir qu’il n’a pas pu retirer hier soir, les présidents des clubs d’Avesnes, Bavay, Fourmies Hirson Vervins et le Quesnoy et Chimay.

Remercier enfin John Germ et son épouse pour ce si long voyage, fatigant, mais je l’espère riche en découvertes. Nous les accueillerons toujours avec le même bonheur.

Merci à tous et je laisse à Jacques Duval le soin de conclure avant de vous retrouver pour le brunch, au Château de Liessies, dernière entorse au régime. « 

 

Le Sous-Préfet exprime sa fierté d’accueillir notre groupe dans l’Avesnois et accompagne avec solennité la plantation des arbres, symboles de la longévité du Rotary, et l’installation des plaques dans le jardin du Musverre, qui témoigneront de la vitalité du Rotary International et celle de notre Club de Lille. Si nos valeurs sont aussi tournées vers l’amitié, celles de la République le sont vers la fraternité. Il espère vivement qu’après ce séjour dans l’Avesnois et cette cérémonie symbolique, les participants soient les ambassadeurs de la  Région. Le message est fort et il est entendu.

En réponse au Sous-Préfet, John Germ manifeste tout l’intérêt qu’il a ressenti de cette rencontre et Il prend plaisir à rappeler la devise du Rotary «servir d’abord » et surtout « servir l’humanité ».

Ce sont donc nos jeunes amis Rotariens du Club de Lille, Olivier Beddeleem et Pierre-Etienne Allard, les deux derniers admis au club, qui plantent l’arbre et découvrent la plaque de pierre bleue, fêtant ainsi les 90 ans du club de Lille.

 

Les adieux se font au Château de la Motte à Liessies où se rassemblent une dernière fois les participants autour d’un brunch, la dernière occasion de s’échanger des adresses, de se promettre de se revoir à Liège, l’an prochain. Pas de nostalgie, mais au contraire un enthousiasme communicatif et sincère.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *